Jour de colère

14 avril 2018

Lanterne

Larguer Diogène.

Fermer le tonneau.

Posté par agnesencolere à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 mars 2018

Pater meus

Comme un miroir de son enfance, réparé par l'amour. Mais non reconstruit.

Posté par agnesencolere à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

De l'absence en général et de la tienne en particulier.

Trente ans, c'est trop long.
Sans ta reconnaissance inconditionnelle de notre différence.
Traverser la vie ainsi...
Comme un bateau sans dérive, tu navigues sans savoir où tu vas, au simple souvenir d'une hypothétique direction, d'un port évoqué longtemps avant et dont le souvenir s'étiole de jour en jour, de saison en saison.

C'est épuisant.

Posté par agnesencolere à 20:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 janvier 2017

MAJ Album Ciels et cieux

Deux clichés de sur la route de mon école chérie.

Posté par agnesencolere à 21:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2015

Oscar Potiorek

Potoriek (Oscar) (1854-1933)

Oscar Potiorek, Sources Wikipédia

Général autrichien, commandant en chef les troupes qui attaquèrent la Serbie en 1914.

[Où l'on apprend:-1-Que cette encyclopédie ne date pas d'hier, ni d'avant-hier d'ailleurs;-2-Le nom de celui qui a bougé le premier pion de ce qui allait devenir une boucherie historique;-3-Que d'un autre côté, sentir des balles siffler autour de soi n'apaise pas l'âme;-4-Que Wikipedia et Quillet sont en désaccord.]

Posté par agnesencolere à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 octobre 2015

Accoudoirs

Intertitres extraits des "films de chevalerie" Cinémastock d'Alexis et Gotlieb

Cinemastock c

 

« Le spectateur pantelant, langue pendante, yeux exorbités attend fébrilement la suite après avoir demandé à son voisin de bien vouloir lui céder la moitié de leur accoudoir commun.

 

Fin de l'intro. Le spectateur prend un bonbon. Son voisin lui fait "chut"et en profite sournoisement pour lui refaucher la totalité de leur accoudoir commun.

 

N'écoutant que son courage, il[Le héros] vole au secours de la belle. C'est la fameuse scène du duel entre le héros et le méchant. Le spectateur, la sueur aux tempes, étouffe un bâillement rauque et son coude est posé depuis longtemps sur celui de son voisin, lequel occupe définitivement tout l'accoudoir.

 

Le spectateur littéralement brisé par ses scènes grandioses, propose à son voisin de jouer l'accoudoir au 421.

 

 

Ici se place le clou du film. Le héros va défaire à lui seul l'armée des sarrasins. Le spectateur, subjugué, s'assoit sur les genoux de son voisin, lequel entreprend de scier les accoudoirs pour les emporter chez lui.

 

Le spectateur salue aimablement son voisin qui s'en va avec les accoudoirs, sort de la salle, achète les programmes télé, voit qu'on donne un film de chevalerie dimanche prochain et se flingue. »

Posté par agnesencolere à 22:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 octobre 2015

Méthylphosphine

Méthylphosphine

Nom féminin (de méthyle et phosphine [sans déc.]) Chimie [Re] Dérivé méthylé de l'hydrogène phosphoré gazeux. La méthylphosphine a pour formule PH2 CH3 et peut être envisagé comme de la méthylamine dont l'azote serait remplacé par du phosphore. On l'obtient en faisant agir, à l'abri de l'air, l'oxyde de zinc sur un mélange d'iodure de phosphonium et d'iodure de méyhyle. La méthylphosphine est un gaz d'une odeur repoussante [méth comme méthane et phosphore = Miam]; elle est insoluble dans l'eau, soluble dans l'alcool et dans l'ether. Elle s'enflamme spontanémant à l'air [feux follets?]. Elle fonctionne comme une base faible, analogue à l'ammoniaque; ses sels sont décomposables par l'eau. Traitée par l'acide nitrique, elle se convertit en diacide très stable, l'acide méthylphosphinique.

La diméthylphosphine se produit en même temps que la méthylphosphine. Elle est liquide et bout à 25°. Elle s'enflamme au contact de l'air.

 

Olé!!!

Posté par agnesencolere à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2015

Imprimage

27 10 2015

Imprimage: nom masculin (Technique[on ne l'aurait pas deviné]) Action de passer une seconde fois le fil de fer dans la filière.

Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître!
Et qui peut m'expliquer ce qu'est une filère? Sérieusement.

Posté par agnesencolere à 19:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Des mots-dés

Bon, je viens ici rejoindre plusieurs plaisirs. Celui du jeu bien sûr et de ses outils. Celui des mots. Et celui des vieux livres.

On shake et on déguste.

Le principe est simple. Je lance les dés qui me donnent un numéro de page et un ordinal de mot dans la page.

Quillets

Je vous communique le mot en question, ainsi que sa définition. Antique et solennelle.

 

Posté par agnesencolere à 18:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 janvier 2014

Chevalier

Protège-moi de la folie de ce monde...

Posté par agnesencolere à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]