05 novembre 2011

Manger moi

Retard. Saut de collation. Séance de musique. Il y a les loups et les petits-déjeuners [Kipling, Les histoires comme ça, Le léopard et ses tâches, 1, 2, 3 ousqu'est mon déjeuner?*].Crise de larmes d'une petite-déjeuner.-Mais, non, c'est pour de faux, n'ai pas peur.-Mais non, j'ai pas peur, je veux être un loup, parce que J'AI FAIM !!! SOS Biscotte. Conclusion, à partir de 10h30, la nourriture, c'est TABOO.   *Pour lire "Les histoires comme ça", c'est par là.
Posté par agnesencolere à 00:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2011

Aux frontières de ce monde

Elle m'a dit "ça y est, mes cousines sont arrivées à Paris." [De Tokyo] Nous avons soupiré.
Posté par agnesencolere à 19:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 décembre 2010

La classe selon mon coeur

Cela flotte, ça hésite. Alors je lance un "quartier libre". Les enfants choisissent les activités qu'ils veulent faire dans les ressources de la classe: lectures, puzzles géométriques, jeux de piste, activités de bricolage, écriture de cartes. J'ai mis mon boucan sous surveillance active ; toutes les cinq minutes, je lui demande ce qu'il est train de faire et ce qu'il peut faire d'intelligent.Ce n'est pas une classe simple. Sortis de la gestapo, ils ont du mal avec l'adage "la liberté n'est pas l'absence de... [Lire la suite]
Posté par agnesencolere à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2010

Crimes et châtiments

"Ce n'est pas une réparation, c'est une punition". Petit phrase de peu de mots mais de vastes réflexions.Et qu'elle me déplaisait, heurtait ma sensibilité!En fait, parce que j'ai jamais réussi à avalé "œil pour œil, dent pour dent". Pour moi, la punition est une vengeance, une sorte de réparation factice de l'équilibre de la JUSTICE cosmique que la faute aurait brisé. Comme un sacrifice à un dieu malsain, au mal répond la mal, et ça peut durer longtemps. C'est gâaaaaaché.Punir, c'est aussi un... [Lire la suite]
Posté par agnesencolere à 20:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 janvier 2010

Moi je

"Il dit qu'il fait des crises à cause de moi à la maison"J'ai failli en tomber de ma chaise. Cette petite fille est une somme d'angoisse, à tel point que j'ai toujours peur de la voir faire une crise de tétanie quand je l'interroge. Je ne savais pas qu'un corps vivant pouvait se raidir à ce point. Et voilà que son compagnon de table lui sort ça.Dieu merci, elle est venue m'en parler tout de suite (Je note en progrès sur mes tablettes). J'attrape le loustic.Lui aussi a ses problèmes divers, variés et tous très préoccupants.... [Lire la suite]
Posté par agnesencolere à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2008

Et la touche Quit?

C'est un poste que j'espérai enfin garder quelques semaines. Qu'on m'a soufflé de façon très grossière. Je ne suis pas dupe, j'ai fait un minimum de vagues, histoire de faire savoir ce que j'en pensais. Mais surtout je quitte les enfants, mes enfants, mes bouts. Et mon coeur se déchire. Et il faut absolument que je les laisse s'en aller vers d'autres aventures. Putain de vie.
Posté par agnesencolere à 12:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 novembre 2007

De la colère

Il se pose à sa table, heureux comme un roi. Puis la colère se met à le rattraper.On ne sais pas contre qui ou contre quoi. Le pire, c'est que c'est probablement contre lui-même.Alors il commence à se cogner ;aux autres élèves d'abord, puis à moi. Enfin puisque tout le monde esquive en lui disant que ce mode de fonctionnement ne nous intéresse pas, aux meubles et à lui-même. Il se tape littéralement la tête contre le bureau. Et quand je le regarde, je vois un emmuré. Il se laisse aller dans cette avalanche de sentiments sans supporter... [Lire la suite]
Posté par agnesencolere à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2007

Du bonheur d'enseigner

Ces dernières semaines m'ont fait croiser des classes qu'on peut dire difficiles ou pénibles, selon l'humeur et le taux d'épuisement-découragement. De ces classes qui vous donnent la nausée, non qu'elles vous écoeurent, mais qu'elles vous demandent tant qu'elles vous essorent, jusqu'au ZUT généralisé du corps.De ces classes qu'on ne peut pas faire longtemps. Ce matin, j'ai été appelée dans une CLIS, Classe d'Intégration Scolaire, lieu de pause et de transit pour enfants aux difficultés multiples, qui à l'année, qui à cheval sur... [Lire la suite]
Posté par agnesencolere à 12:26 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
31 janvier 2007

Apprendre à pousser les meubles.

Je m'explique : j'avais quinze ans, elle avait trois, on était coincé chez sa grand-mère dans un minuscule appartement encombré de bibelots fragiles et elle en était au stade Vésuve 79, au bord de l'implosion. Mais impossible de la laisser faire ses cabrioles, sous peine de voir la matinée se de transformer en drame. D'un autre côté, je ne comprenais que trop bien son envie de bouger. C'était insupportable, cet appart.Alors, j'ai accéder au concept, "le n'importe quoi réglé". On a regardé autour de nous , on a identifié tous... [Lire la suite]
Posté par agnesencolere à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2006

Réparer

Elle se met à hurler parce qu'elle a mouillé sa manche. Sa douleur est abyssale. Elle a conscience de sa bêtise, mais pour elle, la manche est mouillée à tout jamais, il n'y a pas de réparation possible.Alors je m'assieds sur l'escalier et je lui dit comment réparer : Enlever son haut de pyjama mouillé, le mettre à sécher, en prendre un sec dans le tiroir et chercher un verre pour ne pas se remouiller.Et brusquement, elle se calme. Elle a une prise sur les évènements, des choses à mettre en œuvre. Elle est en sécurité. C'est une... [Lire la suite]
Posté par agnesencolere à 18:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]